AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Galaham Dis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Partout et nul part
Spécialisation : Savoir Infini
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Sam 8 Mar - 20:11

Ce que Salãrius venait de faire était extraordinaire… Galaham lui aussi avait pu voir le refuge, comme si il y était… Maintenant, il avait cette sensation d’avoir toujours connu l’existence de cet endroit… Galaham apprécia le geste de son ami… Le destin de Galaham et des disciples d’Oma étaient maintenant scellés, d’une manière certaine… Ce qui est du domaine de l’inconnu et de l’angoisse, d’une certaine manière… était la réaction des Autres face a cela…

Salãrius possédait vraiment une grande puissance… Galaham avait sentit les regards, il avait sentit les Autres qui essayaient de pénétrer la barrière que Salãrius avait mis en place, et qu’il maintenait... Galaham n’aurait pu résister à tant d’oppression…

Salãrius parla de ces disciples… Ceci étonna Galaham… Jamais il n’avait rencontré un seul Ascendant qui ne détournait pas la conversation lorsqu’il était question de Salãrius… Mais en réalité cela n’avait rien d’étonnant… Si Galaham et les disciples d’Oma faisaient figure de parias au sein des Ascendants… Ceux des Autres, qui étaient disciples de Salãrius, qui oseraient l’afficher risqueraient encore bien plus que Galaham et ses compagnons…


« Depuis la disparition d’Oma, nous en sommes venu nous aussi a imaginer se genre de scénario… Nous avions pensé au cas d’une confrontation... Notre nombre suffirait tout juste à empêcher les Autres de nous faire régresser… J’espère ne jamais en avoir à venir à cette extrémité… Sachez, que nous aussi nous nous battrons pour préserver ce qu’Oma nous a légué…
Vous avez donc des disciples au sein des Autres… Je peux vous assurer qu’ils sont très discrets… Mais je ne suis pas étonner… Ils ont plus à craindre que nous… »


La tension s’apaisait peu à peu dans l’esprit de Galaham… Il se remit assis… Salãrius avait rempli son verre de liqueur d’Eza… L’alcool n’avait pas le même effet sur Galaham que sur les humains… Il était impossible pour Galaham de devenir saoul, ou même de se sentir vaciller… L’alcool agissait autrement….Galaham pris le verre et en but la moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salãrius Astraris
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 412
Spécialisation : Physique, Astrophysique, etc, les sciences en général...
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Dim 9 Mar - 0:08

Il demeura silencieux se rapellant que ses disciples risqué beaucoups plus que les disciples d'Oma, si les Sages se décider à une purge, ils risquaient tout bonnement de se voir refuser le droit de vivre au-delà de la mort. En somme, ils les laisseraients disparaître dans le long et tortueux abîme de la mort, il ne pouvait ni les aidé, ni les sauvés à son grand damne. Il resta ainsi son vers entre les mains imaginant une confrontation, des Ascendants contre des Ascendants, jamais ouvertement tel conflit n'avait eu lieu, se conflit s'en precédent aurait des répercussion sur tout l'Univer. Il savait que le conflit Wraith/Humain aurait de grave répercussion et qu'ainsi, il ne pourrait pas l'empêcher, il doutait de pouvoir stopper tel conflit malgré tout ses pouvoirs et toute sa sagesse. Les combats entre Ascendants êtaient proscrit pour leur terrible répercussion dans leurs rangs, comme l'Univers. Ils tenteraient tout pour l'éviter, y compris de parlementer si possible, mais il y avait peut de chance qu'ils s'entendent sur les modalités d'accord. Il se tourna vers le calme et silencieux Galaham, puis commenta avec sourir, après avoir but une gorgée de liqueur et posa son verre sur la table:

"Ils ont eu bon maître, un être talntueux m'as t'on dit... Ils font profil bas bas parce que je les ais prévennu depuis longtemps qu'avoir mon nom dans la case "Disciple" était un lourd poid à peser, rien qu'à l'époque ou j'étais le mentor d'Oma c'était presque criminel d'être mon disciple. Je suis un être, qui n'as jamais peut avoir le bonheur d'être plaisant et apprecier par ses pairs, ils m'ont toujours considèraient, comme une menace, mais ils ne prendrons pas le risque d'un conflit ouvert, je les vaincrais ou dans le cas contraire les répercussions à l'echelle universelles seraient nombreuse et titanesque. Il tenteront de négocier avec la seul personne qui pourrait faire taire les opposants, mes disciple, les disciples comme ceux d'Oma et mes partisans, c'est à dire moi, mais je ne leurs accorderais pas la pitié pour rien. Les Sages me craignent, plus que je les craint, comme le disent si bien les humains:"Il neigeras en enfer", avant que je me rende, mais si affrontement il y a, il n'est pas iminent, sinon, ils battraiet déjà la campagne en quête de leurs partisans et il n'en est rien, il ne se prépare pas à une guerre. Mais se prépépare à l'éventualité d'une guerre possible, se qui tout aussi dangereux et effrayant à mon humble avis..."

Sont laïus terminé, il repris son verre et but une nouvelle gorgée de liqueur. Il était d'un calme tout relatif, mais il savait que tout était relatif et que les conflit exister sous de bien diverses formes, il n'y avait pas qu'un virulent combat opposant des forces et des bélligérants dans un ardent combat et épique combat, se qui était tout du moins aventureux, dangereux et parfois mortelle. Et puis de toute manière Salãrius avait toujours préfèrer les combats se déroulant autour d'une table avec un bon jeu de stratègie, se qui semblait toujours plus raisonnable et toujours moins dangereux.

"Vous savez parfois, je m'arrète une bref instant et je regarde le ciel, l'immense ciel étoilé, les étoile infini et inombrable et je me dis que au-delà de sa nous ne somme qu'une infime partie d'un tout, capable de tout, renverser, comme quand on retirent une carte à un chateau de carte, ils s'éffondrent... Ils ne prendronts pas le risque de faire s'éffrondrer leur précieux chateau d'ivoire... Ils seront obligé de m'écouter et se sera peut-être pire que s'ils m'avaient eu affronter..."

Il stoppa net tout mouvement, demeurant ainsi, incroyablement mystèrieux et distant, malgré sa proximité, ses propos était rassurant, mystérieux, troublant, inquiètant,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galaham Dis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Partout et nul part
Spécialisation : Savoir Infini
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Lun 10 Mar - 1:10

Galaham réfléchissait à la situation… Lui, un être de pure énergie, et Salãrius, qui à choisit de reprendre forme humaine, discutaient, pensaient à un éventuel conflit… Mais ce conflit, si celui-ci se déclarai, serait le plus destructeur que l’univers est connu… Il aurait des répercutions sur tout les êtres vivants qui le composent…

Des êtres vivants sur un plan de conscience supérieur et qui sont dotés d’une prodigieuse sagesse, d’une connaissance qui pour un simple mortel apparait comme infini, de pouvoirs dépassant l’imagination, comment pouvaient on en arriver là ?... Chose impensable… Les Anciens, les Ascendants prêt à s’affronter entre eux !! Ils devraient êtres au dessus de cela….
Galaham était très attentif au ressentit de Salãrius… Il sentait bien que la situation le préoccupait et le touchait en son fort intérieur…


« Un tout… Nous avons notre place comme chaque chose dans cet univers… Les Autres vous écouterons peut-être… Les mots ont plus de pouvoirs que toute la puissance de l’univers… »

Galaham fit un léger blanc… Il croisa les bras devant lui…

« Vous vous rendez-compte de ce que nous sommes en train de faire… On parle d’un éventuel conflit entre Ascendants…Des êtres qui ont fait l’Ascension, qui ont acquis une grande sagesse… Je veux dire, l’idée même d’un conflit dans nos sphères ne devrait même pas exister… Et tous cela pourquoi, parce que une minorité ne pense pas comme tout le monde… Et qu’ils agissent selon leurs consciences, même si cela va a l’encontre des règles établis… Le conflit n’est peut-être pas pour tout de suite… mais l’idée même qu’il puisse se déclarer un jour, est inquiétante non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salãrius Astraris
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 412
Spécialisation : Physique, Astrophysique, etc, les sciences en général...
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Mer 12 Mar - 18:19

Il regarda Galaham tout du long et remarqua que comme à lui l'idée d'un conflit entre ascendants provoquer des sueurs froides, mais que cette éventualité demeur possible malgré tout se qui avait était fait était encore plus inquiètant. Il demeura silencieux tout du long du monologue de Galaham, ne préfèrant à ne pas répondre sur l'instant dans le vif, puis calmement et bruyamment, il prit une longue gorgée de liqueur d'eza, en faisait des bruits, loin d'être courtois pour le moins. Il s'enfonça dans sa chaise, réflechissant à qu'eux lui répondre.

"La sagesse n'est pas un don de l'Ascension, mais quelque chose qui est nécéssaire à l'ascension, nous étions des êtres assez sages et évolué pour atteindre se niveau d'évolution pour atteindre l'ascension... Pas l'inverse, nous avons juste la connaissance et le savoir en plus, mais nous restons des êtres stupides et capable du pires, comme du meilleur, comme à l'état charnel de nos vies. Se qui est inquiètante c'est que la puissance et la connaissance offerte, ne leurs permettent -aux autres- d'entre voir, le danger qu'un conflit entre eux et moi pourrait causer, c'est pour sa que le très auto-proclamé titre de Sage est pour avant tout très abusif. Ils n'ont rien de sages, des imbécile ignorants, des fous prétentieux ou des sages aveugles dans le meilleur des cas..."

Il eut un petit sourire et en s'embarquant dans la suite de son laïus décida de répondre à la question qui aurait peut brûler les lèvres à Galaham -avant que se dernier ne lui la pose- auxquelles des trois groupes appartenait-il: imbéciles ignorants, fous prétentieux ou intelligents aveugles...

"Quand a quel groupe j'appartenais du temps ou j'étais un Sage, disont les sages aveugles, qui aurait retiré le noir bandeau de l'ignorance de ses yeux, mais cette réponse, me placerais elle dans les fou prétentieux... Et le fait de vous répondre ainsi, dans les imbéciles ignorants, je vous laisserez, donc le plaisir de découvrir par vous-même. La vrai n'est pas est-ce qu'un conflit est possible entre ascendant ou même envisageable, mais plutôt qu'adviendrait-il des vainqueurs? Et surtout des perdants de ce conflit? C'est sa la grande question, sachant que se conflit ravagerait l'Univers dans sont entier,.... Oui, l'Univer..."

Il demeura pensif et mystèrieux, lui-même ne sachant se que l'avenir pouvait réserver aux deux camps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galaham Dis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Partout et nul part
Spécialisation : Savoir Infini
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Mer 12 Mar - 21:41

Galaham écouta attentivement… Une personne est prête a effectuée l’Ascension lorsque ses capacités physiques le lui permettent. L’individu doit avoir atteint une évolution physique importante pour pouvoir abandonner son existence physique… L’exacte utilisation de ses connaissances, la sagesse, est nécessaire… Car sans la sagesse, aucune évolution de son mentale n’est possible…
Galaham n’avait pas atteint une évolution suffisante pour faire l’Ascension seul…. Oma a du lui donner un coup de main…


« L’autre question est dans lequel des camps vaut-il mieux se trouver ?... Ce trouver dans le camps des vainqueurs, en ayant la responsabilité d’avoir perturbé l’organisation de l’Univers dans son ensemble… Ou celui des vaincus… On dirait qu’être dans un camp ou dans l’autre cela revient au même, d’une certaine façon… »

Oma lui avait appris tant de chose… C’est elle qui lui avait expliqué, montré, qui l’avait guidé dans le si vaste et extraordinaire univers de l’Ascension… Galaham se tourna vers Salãrius…

« Vous savez, la situation à des similitudes avec une période de l’Histoire des humains… Pour la première fois, leur monde était divisé entre deux camps… Parce qu’ils avaient chacun une vision différente de la vie, ses deux camps se sont surveiller, ils planifiaient secrètement l’anéantissement de l’adversaire, ils faisaient tous pour se mettre des bâtons dans les roues…. Mais sans jamais s’affronter directement, parce que s’ils l’avaient fait, ils s’avaient très bien que se serait la fin de leur monde… »

Comment se conflit s'est-il terminer.... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salãrius Astraris
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 412
Spécialisation : Physique, Astrophysique, etc, les sciences en général...
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Ven 14 Mar - 20:42

Salãrius écouta patientemment et silencieusement le récit de son jeune ami, la jeunesse et le manque d'expérience marquer sa voix, comme ses phrases... Il demeura toute fois pensif et vidant son gobelet de terre, contenant la précieuse liqeueur d'eza qu'il remplit immédiatement avec une avidité, qui devait receler de la par d'alcoolisme non dissimuler de Salãrius. Il but immédiatement une gorgée une gorgée du précieux breuvage, qui eclairississait ses pensées et l'enivrer, il laissa le gobelet rouler entre ses mains tout en regardant Galaham du fond de sa chaise, tournant et retournant se qu'il pourrait lui pourrait lui répondre. Il ne voyait guère d'issu pour éviter d'aborber certain certain sujet, les plus sombres d'une éventuelle guerre entre ascendants. Il demeura silencieux le temps de prendre du recul par rapport à l'avis bien tranché de Galaham et à ce qu'il allait lui répondre.

"Vous oubliez que les vainqueurs serait confrontés à un monde nouveau, un univer nouveau, vierge ou tout serait à refaire, ils seraient... Seraient... Des dieux... Oui, le terme est osé, mais ils battiraient des civilasition et en ferais disparaître d'autre et un conflit entre Ascendants, loin d'épargner le monde matériel, se déroulerais cependant à son insu... Les humains, les wraiths, etc, enfin s'ils survivent aux grands bouleversements de tel conflit. N'en serait rien, ils ne seraient bon qu'à constater les résultat et les pertes. Mais dans cette page blanche, que serait se nouvelle univer une chose serait belle, pour écrire, écrire et encore écrire, changer la face du monde à notre gré, en somme cette guerre malgré toute pourrait être une bonne une bonne, même si nous devons tous faire pour camper nos positions et faire en sorte qu'elle n'arrive jamais, c'est se que moi et les "Autres" faisons depuis cent ans... Bien qu'il est eu quelque acrochages, jamais de conflit direct..."

Il eut un petit rire, que son ami ne pouvait comprendre et pour ne pas passer pour fou sénile ou encore par emporter par l'alcool, il se dépécha d'enviseager d'expliquer la raison de son rire à Galaham. Mais avant, il ne peut retenir une petit gorgée du liquide verre qui glissa dans gorge, comme navire sur la mer.

"Excusez-moi, mais je ne suis point encore atteint de folie par l'ivresse du au bienfait de la liqueur d'eza, non, je riais simplement à l'ironie de la situation. J'ai quitté les autres pour ne plus avoir à être sous le coup de régle et je dois en établir d'autre pour survivre. Mais pour répondre à votre question qu'importe le sort des vainqueurs vous dis-je, mon bon ami, je vous le dis, se seront des sauveurs, c'est le sort des perdants qui m'intrigue et m'inquiète plus, eux n'auront aucuns n'honneur, aucune gloire, qu'il est provoquer la guerre ou tenter de l'empêcher, de plus les vainqueur auront leur versions des faits... Et voyez-vous mon bon Galaham, les vainqueurs écrivent l'histoire, les vaincus la subissent, sans compter que les vainqueur n'auront peut-être aucune pitié pour leurs anciens adversaire, j'en passe et des meilleurs... Donc la grande question est qu'elle sera l'avenir des vaincus?"

Il savait qu'il avait raison tout du longh pour avoir réflechit à cette hypothétique conflit pendant un siècle et demeura silencieux, un sourire satisfait aux lèvres. Galaham regretterait vite d'avoir échanger "les verre de l'amitié" avec Salãrius pour sa vanité et sa suffisance par moment des plus exaspérante, même pour ceux qui le connaissaient depuis des millènaire. Salãrius demeura sileucieux et toujours avec le sourire au lèvres but bruyamment une gorgée de liqueur, en signe de sa victoire, pour faire montre de ce qu'étais le camp des vaincus à Galaham...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galaham Dis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Partout et nul part
Spécialisation : Savoir Infini
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Sam 22 Mar - 17:43

Salãrius avait un caractère bien a lui... On ne pouvait plus le compter comme un être élevé... mais il restait bien un Ancien de pure souche... Salãrius avait conservé ce qui était une caractéristique des Altérans... La suffisance, une grande confiance en soi.. trop grande peut-être...

Galaham avait l'habitude... Les Autres n'étaient pas tous des Altérans mais ceux avec lesquels il avait parlé possédait a peu prêt les mêmes défauts...


" Je crois que je ne préfère pas me l'imaginer... "

Ce que Salãrius avait dit était vrai... Se sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire... Il en était ainsi depuis la nuit des temps...

" Mais je constate que même dans notre univers ses lois existent encore..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salãrius Astraris
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 412
Spécialisation : Physique, Astrophysique, etc, les sciences en général...
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Mer 26 Mar - 18:10

Salãrius sourit à la remque du jeune homme, il avait effectué son ascension depuis si peu de temps. Il n'avait la conscience des réalités, mais lui avait vécu déjà treize milles ans et plus encore, les ans lui avait apporté amertume, ironie et sarcasme, mais le tout sous couvert de ses connaissances et de ses savoirs acquis. Il demeura silencieux et paisible, il ne s'emportait pas, plus, depuis des siècles, c'était un luxe, qu'il ne pouvait se permettre depuis bien longtemps, il avait cesser d'espèrer à se que sa colère et se que son emportement cause plus de réaction que son aspect tranquille et ses remarques assassines, qu'il dardaient vaille que vaille à tout bout de champ et toutes heures. Le seule bruit et sa seule réaction apparente fut, une longue et bruyante gorgée de la verte liqueur qu'il apprecier tant, on eut l'impression tellement c'était bruyant que le verre fut vide. Il laissa le verre voguait entre ses mains avant de le reposer et de dardait sur Galaham un regard sombre, ses yeux clairs, restaient là immobile comme rapace fixant sa proie.

"Si vous ne pouvez l'imaginez, vous avez une idée de la raison pour laquelle les "autre n'ont pas réunis leur ost, pour venir m'abbatre dans ma tour d'ivoire? Il ne me craignent pas en temps que se que je suis, mais en tant que se je pourrais être, un redoutable adversaire. Il est plus facile de dire qu'on m'a tuer, que de le faire voyez-vous, de plus je pourrais rallier plus de troupe à mon ost qu'eux au leur voyez-vous. Il ne peuvent prendre le risque des dégats qu'un conflit nous opposant causerait, mais pis encore, ils redoutent la défaite, car comme je l'ai dit c'est les vainqueurs qui écrivent l'histoire. Ils craignent de perdre et leurs sort après le conflit, un courroux qui pourrait être terrible, si j'avais haine ou que je nourrissais rancune à leurs encontre..."

Il leva triomphalement son verre pour boire une énième gorgée de liqueur d'eza et se tournant vers Galaham, plus jovial et souriant. Il était bien décider à en savoir plus de son ami désormais et l'interroger sur sa vie durant les quelques derniers siècle.

"Galaham, j'en sait beaucoup de vos avis, mais peut sur vous même en tant que tel voyez-vous? Par exemple avez-vous pendant vos siècles d'ascension pensé à reprendre femme et à abandonner l'ascension, comme moi et Oma l'avions fait. Etes vous intervennus dans quelques guerres ou conflits, je ne sais pôints, de vous après votre ascension, quand est-il?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galaham Dis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Partout et nul part
Spécialisation : Savoir Infini
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
150/150  (150/150)
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   Mer 25 Juin - 14:54

L’ascension de Galaham s’était effectuée dans des ciconstances particulières… Il a fallu des siècles et des siècles au Alterans pour réussir leur ascension, pour atteindre un haut niveau d’évolution physique et spirituel. Pour ce qui est de Galaham, lui était loin d’avoir atteint ce stade… Il a suffit de quelques minutes a Oma pour le faire évoluer… Ceci explique pourquoi encore beaucoup de choses lui échappe… Certaines choses dans l’univers lui échappait encore… Il en était conscient…
Etrangement Galaham, de nature plutôt méfiante, se sentait en confiance avec Salãrius… Depuis son ascension, il avait vécu tant de chose extra-ordinaire… qu’il ne savait pas par où commencer…


« Lorsque j’ai effectué mon ascension j’ai d’abord été surpris par la sensation que l’on ressent… On ne ressent plus les limites physiques de notre corps… C’est quelque chose d’extra-ordinaire sur le moment… Mais rapidement la situation sur ma planète m’est revenu a l’esprit. Oma et moi étions toujours sur Del’mak… C’était incoyable et terrifiant en même temps, le plan de l’ascension nou s permettait d’avoir une vue d’ensemble de la planète et de ce qui pouvait s’y passer… J’ai vu des massacres… Alors que je regardais ce sinistre spectacle avec colère et tristesse, je vis un vaisseau goa’uld qui se posait en plein centre de la ville… Je pouvait ressentir chaque partie de ce vaisseau, le moindre de ces composants étaient dans mon esprit… Je puvais a présent voir le vaisseau dans ces moindres détails dans ma tête… Je le regardais quand soudain je me suis retoruvé avec Oma dans un endroit extraordinaire… Nous étions entourés par de la lumière… C’est Oma qui nous avaient transportés, car si je m’étais concentré une seconde de plus sur le vaisseau, je l’aurais fait explosé… C’est a ce moment que qu’Oma m’explique les règles de l’Ascension…
Pendant 200 ans, Oma m’enseigna, m’appris a vivre, a penser non plus comme un humain mais comme un être élevé… Elle m’appris aussi a vivre avec le souvenir de ma famille, et a calmer ma tristesse… Une chose qui fut difficile a faire vous pouvez me croire, d’autant plus que je me sentais coupable d’avoir eu cette chance, alors que la conscience de ceux que j’aimais avait disparut… En plus, les Autres ne reconnaissaient pas les enseignements d’Oma, sans vraiment l’afficher, ils étaient très attentifs a nos progrès, aux autres disciples et a moi… »

Galaham tendis sa main afin de pouvoir prendre son verre encore remplis de liqueur… Il but une gorgée et repris :
« Pendant un long moment je me suis demandé ce que j’allais pouvoir faire de mon Ascension… Connaissant les règles je savais que je ne pouvait pas intervenir dans les plans inférieurs, mais une existance toute entière a apprendre et uniquement a apprendre, ne m’intéressait pas vraiment…
Un jour arriva une chose incroyable… Oma me montrait comment ressentir la puissance de l’univers, enfin d’une infime partie de l’univers… Je pouvait ressentir les étoiles, les planètes, les galaxies…A un moment ma concentration fut troublée par quelque chose… Une perturbation qui le secoua litéralement… Rapidement, je retrouvais mes esprits… Je me suis rendu en quelque seconde a l’endroit précis où s’était produite la perturbation…. J’étais dans le vide sidérale, aucune étoile, aucune lumière, rien du tout… Puis soudain, un minuscule point blanc apparut et disparut aussitôt… Je regardais perplexe… C’est alors qu’une immense énergie se libéra… Le vide semblait alors s’illuminer de couleur chaudes, puis a une couleur blanche violacée… Peu à peu, de minces bras se formaient et commençaient a tourner… Une galaxie venai de naître sous mes yeux… Je peux voux dre que c’est vraiment impressionant… C’est alors que l’idée met venu… Si je ne pouvait pas intervenir dans les plans inférieurs, rien ne m’empêchait de les étudier… C’est ainsi que mon exploration des autres planètes , des autres peuples commença… Les Autres me mirent en garde cependant… Je ne devais pas interférer dans le développement des différents peuples… Je suis retourner sur la planète où j’avais trouvé les récits qui parlait de l’Ascension… J’y découvrit encore d’autres ruines très intéressantes… Grâce a des Alterans qui m’on donner un petit coup de main, j’ai pu visiter toute les planètes qu’ils avaient coloniser dans la voix Lactée… »

Il regarda Salãrius et lui dit : « Vous étiez vraiment un grand peule… Ce que j’ai découvert sur ces planètes le confirment… »
« Les règles étaient claires je ne devaient pas intervenir dans la vie des humains… Mais un jour il arriva ceci…
J’observais un peuple qui vivait des récoltent et de la chasse… Il avait établis leur village non loin de la porte des étoiles. C’était une population vraiment agréable et chaleureuse, d’après ce que j’avais vu… Mais un jour, la porte s’activa… J’ai su instantanéement ce qui allait ce passer mais je ne pouvait rien faire… Des Jaffas arrivièrent par la porte et se dirigèrent vers le village… Ils venaient choisir des humains pour servir d’hôtes… Les villageois furent pris de panique… Les Jaffas commenèrent a ouvrir le feu… Certains villageois avaient réussi a fuir, d’autres avaient été tué… Mais une famille était restée dans une maison… L’homme et la femme était parents de deux enfants qui n’étaient alors que des bébés… Il y avait une trappe dissimulé dans le plancher, qui menait sous la maison… Les Jaffas approchaient de la maison… La mère descendit ses deux enfants sous la maison et referma la trappe… Les deux bébés étaient tellement paniqués qu’ils commençaient a s’étouffer… Alors calmement je me suis approcher des bébés, personne ne pouvait me voir sauf eux… Rapidement, ils se sentir rassurer et en sécurité… Je me mis a leur chanter une contine que je chantais a mes enfants… Leur parents venaient de se faire abattre par les Jaffas… Après quelques heures, Le calme revint, et ceux qui avait pu se cacher revinrent au village… Les gens faisaient le compte des victimes et des disparut… Le soir commençait, et les villageois s’étaient réunis autour d’un grand feu… Les deux enfants étaient seul maintenant… Je les avaient endormis.
Sans me soucier de ce que les Autres allaient dire ou faire, j’apparut doucement devant les villageois… Certains eurent peur… Après tout, une forme bizarre tout blanche avec une tête d’homme apparait devant vous comma ça, ça peut impressionner ! Mais je leur fit comprendre qu’il n’avait rien a craindre de moi… Leur peur disparut complétement lorsqu’il virent les deux bébés dans mes bras… Une femme s’approcha alors près de moi, et elle tendis les bras… Les enfants ne seraient plus seul maintenant… Je regardais une dernière fois ces deux petits, la femme qui maintenant les tenaient me regarda et fit un signe de la tête en remerciemant… C’est une chose que je n’oublierai jamais… Les Autres n’ont rien dit… comme s’ils n’avaient jamais su ce qu’il s’était rien passé.
Le temps passa… J’ai vécu tellement de choses qu’il faudrais plus d’une vie d’homme pour que je vous dise tous … J’appris de plus en plus de langues, de savoirs dans de très nombreux domaines, l’histoire de pratiquement tous les peuples de la voix Lactée. Je découvrit l’histoire d’Atlantis… J’était présent quand Oma s’est opposé a Anubis… J’était aussi présent lorsque le premier prêcheur des Oris arriva… Les Autres étaient vraiment inquiets… Les Anciens qui avaient fait l’Ascension, demandèrent a tous de se réunir dans un endroit précis… Là, ils nous apprirent qui étaient les Oris et ce qu’ils prévoyaient de faire… On nous a défendu d’intervenir contre les prêcheurs et ceux qui étaient fidèles aux Oris, mais si les Oris venaient dans notre galaxie alors nous ne devions pas hésiter a les arrêter… Et me voilà maintenant, j’explore cette galaxie, et je commence à trouver des réponses a mes questions… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les serres ne servent pas qu'aux rapaces... (Galaham Dis)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» On appelait ça les Vieilles Serres. » Klyde.
» Les rapaces du Sud (arabéens)
» [Compagnie] Les Rapaces
» LES SERRES D'AUTEUIL (entre la Porte d'Auteuil et le bois de Boulougne)
» La nuit tombe, et les rapaces hululent... Pardon, hurlent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Stargate Atlantis :: -La Cité des Anciens- :: Les serres-
Sauter vers: