AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lena Webster
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Galaxie du Centaure
Equipe : Taurus 1
Spécialisation : Chasse à l'homme
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Dim 24 Fév - 17:48

Trois petits chevaux et puis s'en vont...


Lena tourna la tête voyant disparaître Garath et baissa les yeux, elle se demanda si elle le reverrait un jour. Finalement personne n’était certain de revenir, surtout près avoir passé la porte. Son barda étant léger elle ne générait pas les commerçants et n’éveillerait pas les soupçons des Centaurins. Grâce à l’échantillon que lui avait fournit Garath, elle avait jugé le peuple comme hostile au développement mécanique et avait donc privilégié des armes rudimentaires. Le vortex fut établit et le colonel disparut sous les yeux inquiets et brillants du général. Lena rejoint alors sur une planète annexe un groupe de marchands avant de faire une nouvelle fois le voyage vers Centauris. Ces étapes minimisaient les risques de fuite mais surtout permettait une meilleure intégration auprès des peuples alliés. Arrivée sur place, Webster se mit à rêver d’une Rome antique ressuscitée, le climat s’apparentait à celui d’une Europe du nord et les terres boueuses n’offrait que peu de possibilités aux engins evolués. De toute manière si elle échouait on ne pourrait pas lui venir en aide. En effet aucun Jumper n’avait été découvert et ceux livrés par Atlantis auraient encore quelques jours de retard. La vente se passa sans accroc et le colonel se surpris même à y participer. La nuit tombée les choses sérieuses commencèrent, après avoir repéré les écuries royales et en particulier un destrier plus q’attrayant tout alla très vite. Le groupe qui l’avait accompagnée l’avait remerciée puis avait quitté la planète pour ne pas éveiller les soupons si jamais l’affaire était rendue comme elle le présageait publique, les seigneurs fous de rage prenant plaisir à traquer les coupables. La nuit passa très vite et les derniers rayons de la belle blanche couvrirent son crime…

SALLE D’EMBARQUEMENT COMPLEXE TERRIEN


Comme prévu Lena rentra le matin suivant, elle était entière bien que fatiguée, elle s'emerveilla de voir ses collègues d’un peu plus haut ce qui lui mis du baume au cœur. Le général qui n’avait pas dormi de la nuit faillit faire une crise cardiaque.

- « Colonel Webster, pouvez vous me dire ce que cela signifie ! J’avais expressément demandé que vous reveniez avec peu de bagages !

Sa voix déchirait le silence religieux de la cité et effraya les collaborateurs présents, tous s’étaient écartés en salle d’embarquement laissant place au colonel Webster… à son destrier… et au petit troupeau de chevaux Centaurins qui l’accompagnait. Les hennissements puissants glacèrent le sang des soldats en faction, le général qui n’était pas encore descendue passa plusieurs fois les mains sur son visage afin de se rattacher à la réalité.

« Bon sang Webster, vous croyez que nous n’avons pas assez de travail comme ça, ces bêtes de peuvent pas rester ici, sortez moi ces chevaux de la. »

- « Général pour la santé mentale des enfants présents, des malades, et des hommes éloignés de leur patrie je vous prierait d’être clémente et de m’accorder la permission de les garder ici ! »

- « Vous êtes complètement tombée sur la tête, vous croyez que je vais en prendre un dans mon bureau ? Et par pitié descendez de la vous allez vous blesser. »

- « Nous n’avons aucun moyen de transport qui soit l’égal de nos alliés et de nos ennemis, comment voulez vous intervenir sans Jumper et sans vaisseaux. »

- « Nous n’avions pas besoin de chevaux colonel ! Bon sang des chevaux ! »

- « Dites moi combien de vos malps ne sont pas revenus, combien de nos équipes n’ont pas pu enquêter car elle n’avait pas de moyen adéquats pour franchir de longues distances ? »

- « Comment comptez vous les nourrir, les soigner, et les dresser, la plupart d’entres eux n’ont même pas suivit de débourrage à ce que je peux voir… !

- « Nous avons un expert ici, qui saura s’en occuper »

- « Et bien j’espère qu’il est du même avis que vous sinon je vous prévient j’en fais mon dîner, débarrassez moi de ses bêtes immédiatement !

- « Ca veut dire oui ? »

- « Hors de ma vue Colonel ! »

Lena tira doucement la bride de son destrier et le fit pivoter, elle claqua des doigts afin de capter l’attention des autres animaux et demanda à ce qu’on ouvre en grand les portes du hall pour qu’elle puisse passer. Alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre le pâturage sud, un scientifique s’évanouit à la vue du troupeau, Lena roula ses beaux bleus avant de chercher à comprendre ce qui s’était passé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Dim 24 Fév - 18:42

La nouvelle du retour du Colonel c'était vite répandu, pour deux raison, on entendait les cris du Général depuis l'autre bout de la base et sa cargaison suplementaire inatendu avait fait la nouvelle dans toute la base. Lena Webster, où bientôt feu Lena Webster, comme on l'appelerait quand le Général aurait enfin accumulé assez de colère pour mettre ses mains sur son petit cou et l'étrangler à mort. Elle avait ramener des chevaux, Garath c'était d'abord rendu dans la salle d'embarquement pour essayer d'y trouver la Colonel, mais elle était déjà partis. Mais ses cheveaux avaient laisser une trace, une odeur, non pas une sâle odeur de cheval, l'odeur d'un liquide, l'unemiasth, dont on baignait régulièrement les cheveaux et d'une créme dans laquelle on frotter les pattes avant et arrières des cheveau pour éviter qu'il est des crampe. Ces techniques et ces produit étaient propres à Centauris, cinq centauri d'or l'unemiasth, il n'y avait que les Centaurins pour avoir autant d'éstime pour les cheveaux et d'argent à dépenser pour eux, d'ailleurs la plupart des écuries hormis celles des clans les plus puissants, ne pouvait se permettre telles dépenses. Ainsi donc Lena Webster l'avait doublement trahit et elle était aller chez lui, sur sa planète, la planète qu'il ne reverrait peut-être plus jamais. Cette fois, il commençait à la pister à travers les couloirs, mais se n'était pas son odeur qu'il suivait à travers les couloir cette fois, mais celle des chevaux, car bientôt pour le Colonel sa sentirait dans le sens le plus propre de cette expréssion le sapin.
Il avait déjà tiré son épée droite, celle qu'il utiliser le plus souvent et se dirigea plein sud, mais au bon d'un moment quitta la piste, il conaissait plus court à force d'arpenter les couloirs. Il savait ou elle allait, au sud dans les praires, pour que les cheveaux puissent se nourirent. Il fila telle une ombre et arriva dans la prairie avant même les cheveaux. Elle eut un petit haut le coeur de surprise en le voyant tranquillement contre le mur face à la prairie. En plus elle était sur son cheval de naissance, Thauron, on lui avait offert à sa naissance, il portait la même robe noir et luisante, une celle magnifique de bois et de cuir noir, un fourreau arrière pour son arc, un carquois arrirère et deux fourreaux placé à l'avait de la selle. Comme le voulait la tradition un cheval de naissance ne changer jamais de maître, ainsi on ne lui retiré jamais sa selle, on lui avait juste enlever l'armure et les blasons, portant les sceaux royaux.
Garath siffla en ajouta, alors que le cheval s'avança au petit trot:


"Thauron, mon beau et fier destrier, toi qui ma conduit à mainte lutte et à mainte victoire, que fais-tu là?..."

Le cheval henis bruyamment en secouant la tête, comme pour dire non, on disait souvent qu'ils ne manquaient aux cheveaux centaurins que la parole. Il caressa la tête du cheval avant de lui flatter l'encolure, puis il descendit au niveau de Lena et la regarda avec des yeux noirs. Il rengaina son épée et dit silencieusement, un sourire en coin:

"Deux cas de figures, je vous tue pour être partis seuls affronter tout les dangers de Centauris et avoir voler les écuries royales, se qui est passible de mort. Ou je vous embrasse, pour m'avoir ramener mon cheval tant adorer, celui qui ma permis de réchapper à la mort tant de fois, celui qui fut comme un frère, celui qui est mon frère d'arme et qui demeura jusqu'a ma mort mon plus fidèle ami... Mais ne vous inquiètez pas, je trouverez un autre cas de figure, bien que la deuxième ne fut pas tellement désagréable ni pour vous, ni pour moi, ajouta-t-il avec un petit plein d'arrogance."

Il recommança à caresser son cheval et en fit le tour, regardant, les fers et autres et puis, il envoya au Colonel silencieusement:

"Thauron, tu à pris un peu de poid et des fers commençent à être lisse, faudrat bientôt en fers de nouveaux. Et vous Colonel Webster, descendait de mon cheval, descendait de là, c'est mon cheval, pas le votre..."

Puis, il commença à faire le tour des autres cheveaux pour voir comment ceux-ci aller, mais guettant, quand le Colonel, aller quitter sa selle et son cheval, après tout, tout les cheveaux présent étaient sellé et ferrés, elle avait qu'a s'en trouvait un autre. Qui ne soit pas le siens... Même si techniquement appartenant à la famille royal, ces cheveaux était tous de sa proprièté...
Revenir en haut Aller en bas
Lena Webster
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Galaxie du Centaure
Equipe : Taurus 1
Spécialisation : Chasse à l'homme
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Dim 24 Fév - 19:00

« Vous n’embrasseriez pas une femme qui sent le cheval et la boue fraîche de toute façon… »

Lena descendit le bras droit emmitouflé dans un bandage, le fait d’avoir galopé toute la nuit avait quelque peu fatigué ses articulations. Pendant que Garath inspectait ses chevaux, Lena désangla son épée de Thauron et resserra ses bottes, elle ôta sa protection d’entrecuisses et retira ses chaps. Après quelques courbettes elle se planta au milieu du terrain levant la tête vers le soleil afin de s’abreuver de quelques ayons. Elle ne dirait pas un mot sur son escapade du moins pas maintenant, laissant toute sa joie Garath. Le général observa le pâturage depuis le hall central croisant les bras derrière son dos.

*Ils finiront bien par s’entendre ces deux là*

Pensa Amanda en profitant elle aussi d’une matinée clémente et d’un ciel clair. Plus bas Le Centaurin était entré dans un monologue avec ses bêtes. Webster l’ignora le temps de reposer ses membres endoloris par une chevauchée quasi fantastique. Le temps resterait fixe, il approchait neuf heures et le vent ne s’était pas levé, un pur bonheur pour la jeune femme. Elle s’allongea dans l’herbe fraîche mais sèche, une motte de terre soulageant ses reins.
Lena souffla de façon régulière et pris un cachet afin de contenir les battements effrénés de son cœur trop fragile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Dim 24 Fév - 19:49

Les bètes venaient bien des écuries royales, bien dressait, bien entraînaient et bien soignaient, elle était de bon lignage. Il avait déjà peut le constater quand le Colonel Webster glissa de Thauron, le plus rapide et magnifique des cheval de Centauris. Mais en même temps, elle venaît de le placer dans une situation délicate. Sa trahison était passible de peine de mort, mais était membre de la famille royale, cette peine lui avait était épargné à condition, comme à chaque fois ou un membre de la famille de royale c'était trouver dans cette situation, ne jamais retourner sur Centauris. Le fait que Thauron avait été voler, le mettez en situation délicate, car son père ainsi que tout ces proches savez qu'il aurait risquez sa tête pour son cheval. Ainsi la prochaine fois qu'il retournerait sur Centauris, il pourrait être éxecuter séant pour trahison et sédition, contre la Couronne de Centauris. Ces rapports avec son père venait de prendre une autre mesure, son père devait exulter, un cheval des écuries royales valait dans les milles à deux milles centuris d'or de quoi s'acheter une maison, un lopin de terre et deux douzaine de boeufs au minimun. Au maximun on pouvait devennir, un riche propriètaire terrien, avec une bonne centaine de tête bovines et une grande maison, doméstiques compris. Il imaginait son père fulminant dans la salle du trône, prêt à réunir la Grande Armée.
Elle voulait se faire amis des centaurins sa commençé plutôt mal, volait un cheval était, comme commettre un meurtre, un acte punissable de la peine de mort et un acte dès plus légitimement grave. Elle se reposait dans l'herbe tandis que lui diriger les cheveaux pour les faire marcher aux pas, de plus synchroniser. Les cheveaux marchaient droit en ligne, ils étaient calme, alignée, parfait, il leurs fit un geste, comme pour dire "basta" et les cheveaux commencèrent à paître tranquillement dans la plaine. Il alla ensuite s'installer auprès de Lena, les jambes en tailleurs et dit silencieusement pour ne pas dérangé la jeune fille à moitié dormante:


"Se sont des bons des chevaux, bien entraîner, bien éduquer, de bonne bète, quoi qu'il y a une ou deux fortes têtes dans le lots, dont Thauron, mais il tient de son maître, si vous me fournissez du materiel, je pourrais leurs forgé des fers et les ferrés avec des nouveaux fers, la plupart on des fers presque lisse. Il faudrat aussi de quoi faire une écurie, du fourrage et quelque autre petite chose... Ah oui, je vous aurais embrasser, je ne me fit pas qu'a mon odorat, rit-il en souriant."

Il regarda les cheveaux brouter tranquillement, l'herbe grasse du champ. Il fixa son regard sur Thauron, il se souvenait de ses campagnes, se cheval était nommer par certain de son peuple partant l'ancien centaurin: "Mor Torph" ou "Mortorph", littéralement: "Trompe la Mort". Se cheval l'avait sauver tant de fois. Puis il regarda la belle Colonel c'est vrai qu'elle était couvert de boue, mais sur Saphora, pendant sa campagne durant, il avait connus une Saphoran couverte de boue, mais torride, il sourrit à l'évocation de se souvenir et failli avoir un cauchemar en voyant le visage du Colonel remplacer celui de la Saphoran dans son souvenir. Il se ressaisit et dit:

"Mon père, s'il ne la pas déjà fait va vous envoyer la Grande Armée au fesse, il doit penser que c'est moi qui suit aller recherché mon fidéle destrier. Quoi que quand, ils apprendrons qu'ils sont a vos fesses et pas au mienne, sa les motivera, vous avez plus le physique d'une personne ayant une armée coller au derrière que moi... Surtout une armée d'homme..."

Il ne rit pas, mais son visage était marquer d'un grand sourire. Mais c'est vrai que c'était motivant, quand on voyait le physique de la jeune et belle Colonel. Lui serait passer du trot au triple galop dans pareil situation et avec le destrier le plus rapide du royaume de son père, il aurait battu les autres en vitesse, profitant des bienfaits de la chasse, comme quoi tout les gibiers n'étaient pas aussi désagréable que les norbjs...
Revenir en haut Aller en bas
Lena Webster
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Galaxie du Centaure
Equipe : Taurus 1
Spécialisation : Chasse à l'homme
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 17:50

« Je vais m’arranger avec le général pour vous fournir ce qu’il faut et ce rapidement, pour le moment nous nous servirons de ce que j’ai rapporté de mon expédition, le reste de la marchandise doit être livré dans la journée par les commerçants et amis qui m’accompagnaient. »

Garath aurait une drôle de surprise s’il retournait sur ces terres, désertées par la foule elle s’embrassaient au vent. Si Lena avait été envoyée en mission bien que son action paraisse uniquement intéressée par les chevaux, ce fut pour confirmer les dires qui circulaient à propos d’une attaque massive des Wraiths dans les alentours de Centauris. Cela la désolait beaucoup de plus, le colonel n’avait pas pu se renseigner à propos des migrations. Heureusement ces fameux marchands ou plutôt son équipe terrienne basée près de la cité l’avait aidé à constater les dégâts et à tenter une progression. La jeune femme arracha une touffe d’herbe soucieuse et en tira quelques bruns afin de les mâchonner. Elle déglutit longuement regardant un attroupement de nuages, comment lui dire que ces chevaux étaient les seuls vestiges d’un village en espérant qu’ils ne le soient pas d’une civilisation toute entière…

« J’espère pouvoir commencer mes entraînements bientôt… »

Son sourire cachait quelque chose, probablement de la tristesse, elle tourna la tête vers l’horizon au loin et se perdit dans les reliefs. Les montagnes blanchies par la neige de la nuit avaient des airs de crèmes glacées. Lena aimait se fier à quelques images de son enfance, cela la réconfortait toujours. Garath lui était imperméable à toute émotion ce qui agaça le colonel, elle se demandait comment un homme pouvait être aussi froid envers lui-même et envers les autres. D’un seul geste elle se redressa et s’éloigna d’une centaine de mètres les bras enserrés autour de sa taille, elle le laissa la en tailleur sur l’herbe fraîche.
Lena s’avança vers une vielle clôture en bois et y posa un pieds, elle fit glisser ses mains un peu plus bas se tenant toujours enlacée. Prise par une petite brise elle enfonça sa tête dans ses épaules plissant les yeux afin qu’ils ne croise pas ses cheveux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 18:28

Il sentait que le Colonel Webster lui cachait quelques choses, son intuition l'avait sauvé de maint pèrils, il décida de passer outre un instant. Il s'attarda un peut sur matèriel qui devait lui être livré plutart, il aurait besoin de beaucoup de matériel pour garder des Chevaux Centaurins de l'Ecurie Royal dans un certain "luxe" auquel, ils étaient habitués. Il la regarda, elle qui s'éloigner silencieusement et commenta d'une voix forte:

"Je vous remercie pour le matériel, ses animaux sont habitués à une certaine forme de luxe et pour les garder dans le compte de nos alliés, il faudra bien les traités. Je pourrais entré certain des membres de la colonie à les dressé, mais ses cheveux sont très fidèle, une fois leurs maître choisis, ils n'en changent pas, donc il vous faudra bien choisir les cavalier pour ses destriers..."

Il s'avança vers la colonel de son pas lèger, il savait une chose, le luxe n'était pas la seule chose qu'avait des chevaux de grand lignage, comme ceux des Ecuries Royales, une bonne garde, une très bonne garde, à mille centauri d'or on pouvait payer deux de mercenaire pendant un ans, pour veiller jour et nuit sur eux. Ses animaux n'avait pas dut être facile à volait, rien que Thauron, comme cheval le plus rapide de Centauris avait était évolué à deux milles centauri d'or, il avait dut être difficile pour la colonel, même avec des alliés de passé au travers de la garde. De plus se n'était pas de simples mercenaires qui veillaient sur les Ecurie Royales, mais la Garde Royales, les plus forts et vaillants soldats, les plus implaccable, ceux qu'on nommé les "Immortels". Il se mit à côté du colonel, silencieux et pensif, il savait déjà bien-sùr se qui avait peut se passait. Il aurait espèrer que le colonel lui dise d'elle-même, que Centauris avait été attaquer. C'était la seul chose qui pouvait forcer la Garde Royale à quitter son poste, une attaque puissante et subite, c'était la plus probable des suppositions, une attaque en traitre. Il devait savoir, si Tauris, si son père avait fait le Grand Appel, si il avait levé la Grande Armée pour contrer l'attaque, il devait répondre à l'appel c'était un soldat de Centauris, c'était un Centaurin, par sa vie ou sa mort, il devait servir son peuple. Il savait déjà qu'il avait raison, la colonel étant trop embarassé et gené pour lui cacher un secret moins léger, que celui de la probable disparition de son peuple.

"Ils ont été attaqué sournoisement, vous ne savez pas se qui cela à était fait n'est-ce pas? Les Garde Royaux n'auraient pas quitter ses chevaux, sauf pour défendre leurs vies ou celle de leur roi. Même avec des allié vous n'auriez peut passez à travers la Garde Royale, si mon peuple à était détruit, je dois partir séant, pour tenter de sauver se qui reste de Centauris et de son honore mourant, se qui reste des miens. Et vengaient les morts. Ais-je tort?..."

Il demeura silencieux regarda devant lui les chevaux galopés et Thauron, bientôt il le savait, il monterait se cheval et passerait la porte pour un voyage plus dangereux que jamais, lui seul, contre toute une armée, les armeés des Adorateurs Wraiths. Mais peut-être son père avait peut lancé l'apelle assez tôt et marcher sur l'ennemi avec quatre-cent mille guerriers, si son père était mort, son frère aussi, ainsi le trône lui allouer, il était le seul à pouvoir lever une armée aussi meurtrière et destructrice que son père. Il savait malgré toute les suppositions deux choses, si la jeune colonel lui mentait, il ne pourrait plus se fiait à elle et si elle disait la vérité il ne la reverait probablement jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 19:01

Le général avait encaissé la cargaison du Colonel Webster, maintenant il fallait faire de la place, le reste du convoi arriverait très bientôt. Amanda descendit de sa tourelle et passa par le Hall avant de se diriger vers les pâturages. Dehors les chevaux animaient le paysage.

*Pas si mauvaise idée que ça finalement*

Mc’Carty s’avança et décida de prendre part à la conversation évitant ainsi au colonel de faire face seule aux évènements. Garath était un guerrier fougueux mais trop hâtif à son goût.

« Colonel, Seigneur Nohlan, il faut que nous parlions. Lena pouvez vous … ?

- « Naturellement mon général »

La jeune femme se dirigea vers Thauron laissant le général et Nohlan en tête à tête. Mc’Carty savait qu’une armée avait été levée sur Centauris mais ce n’était pas vraiment dans son but premier qu’elle avait été réclamée par l’empire.

« Garath, votre peuple va bien, du moins va mieux pour le moment, mais je dois vous avouer que les jours qui viennent vont être assez difficiles. »

On pouvait lire dans l’ébène des yeux du Centaurin une forme de colère monter doublée d’un sentiment d’inquiétude. Le général serra ses mains devant son ventre.

« Nous avons pu négocier avec votre père Tauris… et il a accepté de nous rencontrer. Ces derniers jours ont été éprouvants pour votre peuple, ils ont du déménager et se mettre à l’abri dans les montagnes brûlant derrière eux leurs villages afin de dérouter l’ennemi. Le colonel Webster s’est chargée de leur livrer de nos nouvelles ainsi qu’un traité d’alliance. Vos chevaux bien que cela soit un peu surprenant sont une garantie pour nous. Tauris à accepté de nous les céder en gage de bonne entente. »

Webster était maintenant de dos donnant de l’herbe aux animaux, Garath lui ne savait ou donner de la tête, il avoua par quelques signes distinctifs être perdu.

« Un bon nombre de votre peuple va s’installer ici, dans notre cité voisine, du moins femmes et enfants, ainsi que les paysans qui vivaient dans les zones les plus exposées. Afin de subvenir à nos besoins, votre culture va être exportée, nous aurons ainsi de quoi nourrir tout le monde. La première partie doit arriver dans deux heures et votre père demain dans la matinée. A mon grand regret il ne souhaite pas que vous participiez à la réunion, à vous donc de désigner une personne qui saura vous représenter. »

Amanda serra les dents, le vent se leva doucement. La terre avait donné son accord pour céder la cité vide à un peuple demandant l’exil. Bien qu’il soit puissant et n’ait jamais demandé d’aide, les terriens leur offraient un moyen de se reposer pour mieux repartir en suite. De plus à la demande du Colonel Webster, le général n’avait pu refuser de conforter Garath en lui offrant la possibilité de voir ses semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 19:43

Le Prince Guerrier avait mal pris les choses. Son peuple venait, son père aussi, on lui demandait de s'éffacait, on lui demandait d'aller coudre au coin du feu pendant que les autre menait la bataille, la Général avait passé du temps à observer Garath, mais de loin, de trop loin, elle n'avait rien appris de lui. Il avait apprit que son bannissement l'avait affranchis des ordres de son père et il n'était pas avec les humains en temps que soldat, mais qu'allié, ils n'obeissaient à leurs ordres que par son bon gré. Il se tut pendant un instant regardant le sol pensif et silencieux. Il siffla, calme et docile Thauron vint vers lui, il lui flatta doucement l'encolure, le cheval hennis doucement secouant un peu la tête, Garath toujour dos au Général à caresser le cheval répondit silencieusement:

"Je me reprensenterai moi-même..."

Il se hissa sur le cheval, il n'était pas monté dessus son fidèle destrier depuis qu'il avait était bannis. Prenant ainsi de la hauteur face au Général il lui dit d'une voix forte:

""Mor Torph", c'est ainsi que l'ont nommé mon cheval, literralement: "La Mort Trompée" ou "Trompe la Mort", le Cheval le plus chère, le plus rapide et le plus renommé de ma nation, mais elle ne l'est plus, ce n'est plus nation... J'irais face à mon père, car je ne suis plus Chevalier de Centauris, obeissant à ses règle, à ses ordres. J'irais face à mon père parce que je ne suis pas tenu de respecter vos ordres, je suis votre allié, contrairement à mon père j'ai beaucoup de royaume sur la liste de mes amis. Vous pouvez me renvoyez bien-sùr, me chassez, mais j'ai beaucoup d'amis chez qui allez, sans compter que ses rois et reines qui sont de mes amis, ne sont pas de ceux de mon père. Mon père à peut d'allié, trop casanier, pas un grand voyageur, un humour douteux, je ne sais pas, mais il ne plait pas aux autres royaumes, alors que durant mes campagne, je me suis fait nombre d'alliés qui pourrait devennir les votres plutart... Alors je réflechirais avant de me chasser de cette réunion ou de cette planète..."

Il eut un bref sourire miroir de son arrogance, mais ses dires étaient vrais, il avait plus d'amis que son père, ses campagnes lui avait rapporter une belle réputation et une longue liste d'amis. C'était en partis pour sa que les Terriens le considèré comme un précieux atout, mais de la à en usé pour revoir celui qui hantait ses cauchemar, c'était un peu abusif, il fit le tour du Général plusieur fois, comme pour la regarder sous tous angles, elle ne pourrait pas refuser, aucun Centaurin n'avait autant d'amis que lui dans cette Galaxie et dans aucune autre d'ailleur. Il demeura silencieux la regardant de son regard sombre et profond...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 20:10

Lena sursautait doucement en rythme répondant au comportement de Garath par un rire éclatant. Cela n’amusa guère le général qui était dans une position délicate, ses supérieurs refuseraient de dépendre uniquement d’un seul homme et cette relation ne lui disait rien qui vaille, si un jour il décidait de leur faire faux bond alors toute l’expédition en patirait.

« Sachez que je n’ai que faire de vos associations pour le moment bien qu’elles nous seraient utiles. Et vous pourrez vous tortillez comme bon vous semble vous n’assisterez pas à cette réunion pour le bien des concitoyens qui seront présents ainsi que de tous mes hommes. Votre père serait capable de nous envoyer son armée dans l’heure qui suit. Et si ça ne vous plait pas partez la porte est ouverte mais sachez que vous serez vous aussi dans une position délicate, nous pourrions nous montrer beaucoup plus persuasifs que nous le sommes actuellement. »

La fermeté du Général fit disparaître le sourire du Centaurin, elle ne prendrait aucun risque pour la sécurité de ses hommes et de ses invités. Lena cessa de se mouvoir sachant pertinemment que les ordres de son supérieur étaient justes.

« Vous désirez être représenté alors choisissez quelqu’un, vous en avez que faire je vous prierais de rester en dehors des négociations. Comme vous nous l’avez si bien dit ne faisant plus partie de la royauté de Centaurin, votre place est à l’extérieur de la salle comme tous les autres civiles. Ne vous prenez pas pour le centre du monde ou le sauveur de la galaxie, apprenez plutôt à respecter un équilibre ! »

Amanda avait le visage fermé et l’assurance d’un dirigeant. Bien qu’il tente de sauver son peuple, le jeune Garath devait apprendre à se refréner. Elle le regarda fixement affirmant son caractère autoritaire et bouscula le destrier en s’écartant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 21:02

Il regarda le Général, son regard était noir, jadis pendant sa glorieuse époque guerrière, il lui aurait mis une dague en travers de la gorge, mais se n'était pas trop son genre de s'en prendre à femme desarmé. Il la regarda un long instant et baissa la tête, comme un enfant prit en faute, mais c'était pas se qu'il pensait à cette instant. Même la colonnie qui l'avait receuilli ne semblait pas vouloir de lui. Il aurait bien franchi la porte, sur Saphora par exemple, il pourrait écoulait une vie paisible dans les richesses, l'oppulence et les femmes au prêt du roi, son ami depuis des années, il sourit à cette idée. Il releva la tête, toujours se lèger sourir aux lèvres avec un léger mouvement de négation de la tête. Il saisit la bride de Thauron et dit d'une voix forte:

"Choisissez-vous même, la personne pour me remplacer, si je suis un élément si aisément remplaçable, le choix ne devra pas être trop long à faire Général..."

Sans même attendre de réponse du Général, il tourna les talons et partit au galop vers un bosquet d'arbre qui coupait à l'horizon. Il aimait cette sensation de liberté qu'offrait un galop au dos d'un cheval, tel que Thauron, son noir destrier. Il se souvenaient de la charge contre l'infanterie légère de Lacaon, ils avaient percé leurs lignes en une vague et avait la rédition du royaume de Lacaon le soir même, une grande et belle bataille, sa grande époque aujourd'hui perdut, qui demeurait dans les livres et dans les souvenirs de ses frères d'armes.
Arrivées au bosquet d'arbre, il stoppa sa monture et descendit, il guida le cheval entre les arbres par la bride, jusqu'à une petite marre, il s'assit contre un arbre laissant la marre à Thauron pour se désaltèrer. Lui pensif commença à lancer des pierres dans la marre, d'un air distrait, son peuple l'adulé, son père le rejeté et ses nouveaux alliés commençait à pensé à suivre la voie de son père. Que se dirait-il pendant cette réunion? Descendiront-on de le faire quitter la base? De l'envoyer au loin ou pire encore. Si les terriens étaient des alliés de son père c'était maintenant de potentiel ennemis, le danger se rapprocher de lui, avait lointain, maintenant, il pourrait le sentir et le voir de ses yeux. Peut-être aurait-il dut partir quand le Général lui avait proposer, car bientôt ils pourraient être contraint par la menace ou par la force à fuir cette base pour se mettre en sécurité. Il ne devait pas vivre dans la crainte, mais mieux valait vivre dans le doute, que ne plus vivre du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Lena Webster
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Galaxie du Centaure
Equipe : Taurus 1
Spécialisation : Chasse à l'homme
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 21:28

- « Colonel vous me suivez ? »

- « J’ai quelque chose à régler avant mon général »

- « Bien dans ce cas nous nous verrons plus tard »

- « Général… »

- « Colonel un problème ? »

- « Ca ira ne vous inquiétez pas ! »

Lena se tourna dans la direction de Garath, elle comprenait un peu plus ses réactions à présent. Comme un enfant blessé il se réfugiait dans son arrogance . Garath était sans patrie, menacé d’être chassé une nouvelle fois sans jamais pouvoir s’établir ou fonder quelque chose de concret. Le colonel s’avança un peu le voyant tête baissée à jeter des cailloux dans l’eau, elle se mordit la lèvre inférieure craignant encore une salve de paroles empoisonnées. Elle fit tournoyer entre ses doigts un petit objet sans grande valeur monétaire certes, mais qui changerait peut-être le cours des évènements. Lena s’approcha et doucement apposa une main sur l’épaule de l’homme. Elle ferma les yeux durant quelques secondes s’attendant au pire puis ne voyant aucune réaction, elle se mit à sa hauteur. Webster resta fixée dans le vague attendant une remarque, une boutade ou une menace, puis comme si on donnait un nom à un nouveau né, elle prononça doucement.

« Taurus 1… »

Lena déposa dans une de ses mains le petit objet qui n’était qu’en fait l’écusson de son équipe. Elle lui fit refermer ses doigts dessus.

« Vous aurez au moins une famille ici ! Même si je doute qu’un homme aussi fort que vous… »

Elle insista sur le côté ironique tout en ne perdant pas le ton posé de son discours.

« Bref, désolée de ne pouvoir vous offrir une couronne ou un cheval, les pauvres terriens ont peu de choses à offrir mis à part leur cœur et leur confiance, leur amitié et leur solidarité. »

Le colonel se releva le visage grave, tapota délicatement le flanc de Thauron et s’apprêta à s’éclipser lorsqu’on la retint dans son élan. La jeune femme se retourna alors restant quelques instants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Mer 27 Fév - 22:22

Taurus 1, une équipe, une bande de fous prétentieux, une famille, oui, peut-être, comme il le disait toujour on ne sait jamais se que demain nous réserve. Et sa nouvelle famille ne pouvait faire pire que la précédente, la précendente l'avait oublier et bannis, c'était pas un modèle de solidarité famillial. Il saisit doucement le fin bras du colonel, la stoppant dans sa marche, il la fit pivoter vers lui et la regarda. Elle lui proposait une nouvelle famille, une nouvelle chance, il avait bien le droit d'essayer pourquoi pas. Il la regarda un lèger sourire en coin et dit:

"Taurus 1... Une nouvelle famille... J'aime cette idée..."

Il avait était bref et relacha à contre-coeur l'étreinte qu'il le joignait à Lena, puis saisit l'objet qu'elle lui avait offert, il le regarda quelques instants. Il caressa l'objet encore un peu et tranquillement prit la main de Lena le contact était non moin agréable que sa dernière étreinte avec la Colonel, il déposa l'objet dans sa main et la referma dessus, puis tranquillement il commenta:

"Une patrie, une famille,... Sa se porte dans le coeur pas la peine d'objet pour s'en rapeller..."

Il relacha la préssion sur sa main avec autant de désagrement que l'étreinte, il se détourna et alla se placer contre l'arbre ou il était précédement installer. Il recommença à jeter des cailloux, il visait une grosse pierre au fond de la marre, en s'imaginant qu'il s'agissait du Général et que les cailloux était ses poings, il savait au moins de quoi il révérait cette nuit. Il se tourna vers Lena, il aurait éspèré sa compagnie, mais elle ne devait pas tellement apprecier, les moments où le guerrier était aussi acariâtre, qu'une légion d'huissier. En même membre de sa "nouvelle famille", peut-être devrait-elle essayer de le comprendre et de le soutenir, dans les moments ou ses yeux était aussi noir, que les plus sombres nuit... C'était un des rôles des familles...
Revenir en haut Aller en bas
Lena Webster
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Galaxie du Centaure
Equipe : Taurus 1
Spécialisation : Chasse à l'homme
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   Jeu 28 Fév - 20:47

« Je suis ravie que vous acceptiez ma proposition, je ne manquerai pas de tenir mes engagements. »

Lena lui sourit rassurée d’avoir enfin trouvé un moyen de réconforter son allié et nouvel ami. Bien qu’il paraisse rustre ou plutôt qu’il le soit assez souvent, Garath se laissait tout de même aller à quelques gestes de sympathie plus qu’appréciables. Il la quitta rejetant frénétiquement ses pierres dans la marre. Le colonel souffla nerveusement ayant franchit la première étape, elle avait enfin un début d’équipe et peut-être même le pouvoir de changer le monde. Elle n’aimait jamais laisser ses hommes dans le désarrois ni même la crainte.

free music


Alors que le temps avait viré au gris, le soleil refit une percée flamboyante dans les remparts célestes. La jeune femme profita des rayons qui s’étendaient dans le pâturage levant la tête vers les étoiles dissimulées par l’espace infini. Elle se mit à esquisser un plus large sourire encore, ravie elle l’était indéniablement soucieuse du lendemain probablement, inquiète pour l’avenir…beaucoup moins à présent. Le colonel plissa les yeux savourant la saveur sucrée de la lumière, elle mit ses mains dans ses poches et leva les épaules. Elle fit demi tour et partit plus loin vers son destin, une nouvelle aventure. L’astre de feu balaya toute la cité envoyant son armée dans les vitraux centraux. Ceux-ci illuminèrent alors d’un fléau multicolore les endroits délaissés par la pureté des dieux. La silhouette de Lena s’effaça peu à peu, son parfum emporté par une bourrasque amicale.


*See the world*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois petits chevaux et puis reviennent ... suite [Garath]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois petits fantômes pendu au plafond(mission) (pv James)
» Le plan des trois petits cailloux. [PW - Dogma - Dagan]
» louis&demyan&isaac ? trois petits tours et puis s'en vont.
» "Trois p'tits chats, trois vilains petits fripons ~"
» Trois petits chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Stargate Atlantis :: Hors-Rpg :: Cité principale :: Salle d'embarquement-
Sauter vers: